Accueil / Actualités / Stages internationaux | Candidats recherchés
Des femmes de la communauté andine accompagnées d’une stagiaire québécoise.
Stages internationaux

Candidats recherchés

En partenariat avec Québec sans frontières (QSF) et le Festival Regard, le Centre de solidarité internationale du Saguenay–Lac-SaintJean recherche de jeunes candidats pour des stages en Équateur ou au Burkina Faso afin de les initier aux activités en cinématographie et à la
solidarité internationale.

Le stage en Équateur «Silence: on tourne!» vise la culture et celui au Burkina Faso «Les enfants vulnérables» se déroule en milieu familial. Les jeunes devront, entre autres, produire des courts métrages, animer des activités de médiation culturelle et organiser des événements reliés à la cinématographie. «Les stagiaires deviennent des ambassadeurs pour s’engager dans la solidarité internationale et sensibiliser les gens à la culture», explique l’adjointe aux stages internationaux, Audrey Baril.

Au total, sept stagiaires seront sélectionnés pour le voyage en Équateur et neuf au Burkina Faso. En tant que partenaire dans ce projet, le Festival Regard s’engage pour sa part à accueillir un Équatorien dans son équipe.

Appel de candidatures

Selon Mme Baril, les candidats doivent posséder une expérience dans le domaine de la production, de l’animation ou dans l’organisation d’événements. «Toute personne qui est dynamique, ouverte et qui veut vivre une expérience humaine à l’international est invitée à poser sa candidature», explique-t-elle.

Les jeunes sélectionnés âgés de 18 à 35 ans partiront deux mois et demi à l’été 2018. Ils devront suivre des formations pendant cinq fins de semaine à Alma, et une à Québec. Une levée de fonds de 1 800 $ doit aussi être faite par chacun des participants pour payer les différents frais.

La date limite pour poser sa candidature à l’un des deux stages est le 31 octobre. Le Centre de solidarité internationale est aussi à la recherche jusqu’au 15 octobre d’un responsable pour accompagner les stagiaires en Équateur.

À propos de Camille Lacroix

Camille Lacroix
Magogoise qui se nourrit de toute l’information qui l’entoure, Camille Lacroix laisse tomber sa coquille dès qu’on l’approche. L’actualité alimente son quotidien depuis qu’elle sait lire. Toujours prête pour l’aventure, elle sort de son confort pour voyager ou pour essayer de nouvelles choses. Elle a toujours en main des billets pour un spectacle à venir pour satisfaire son côté groupie refoulé. Camille a pu porter fièrement le chandail des Gaillards pendant deux ans lorsqu’elle a intégré l’équipe de cross-country. Elle adore le plein air tant pour la course, le vélo et le hiking. Elle souhaite d’ailleurs intégrer cette passion dans une future carrière en journalisme. Ayant une fervente détermination pour informer la population que ce soit par la télévision, la presse ou la radio, la journaliste en elle n’attend que de sortir. Une chose est sûre, sa curiosité va lui donner du fil à retordre afin d’arrêter son choix pour des études supérieures.

À voir aussi

Maisons unifamiliales de 1998 et moins | Blackburn promet des subventions

Jean-Pierre Blackburn veut attribuer une subvention de 5000$ aux acquéreurs de maison unifamiliale datant de …