samedi , 18 novembre 2017
Accueil / Sports & loisirs / Challenger Banque Nationale | Greta Arn la grande gagnante
Greta Arn championne du Challenger Banque Nationale 2017
Challenger Banque Nationale

Greta Arn la grande gagnante

La Hongroise Greta Arn a remporté le challenger Banque Nationale d’Arvida en deux manches de 6-1 et 6-2 face à la Néerlandaise Bibiane Schoofs, dimanche au Club de tennis intérieur de Saguenay.

Âgée de 38 ans, Greta Arn n’a jamais tiré de l’arrière dans la joute qui a duré moins d’une heure. Frappes sur les lignes, bon placement sur le terrain et excellent premier service, lui ont permis de vaincre son adversaire facilement.

Celle qui a déjà été 40au monde a avoué à la fin de la rencontre avoir eu des difficultés à mettre fin au match en raison de stress. «J’en étais à ma première finale depuis des années et j’avais les jambes qui tremblaient», a expliqué Greta Arn avec le trophée en main. En fait, elle et son adversaire se sont partagé l’avantage à plusieurs reprises sur le dernier jeu du match.

La vétérane de plusieurs saisons dans le circuit de la WTA a connu une semaine de rêve au Saguenay, elle qui n’a pas perdu un seul set pendant tout le tournoi. Présentement classée 463e au monde, Gréta Arn a remporté un chèque de 9119 $ américains et a gagné 80 points au classement.

De son côté, la finaliste classée au 229e rang mondial, Bibiane Schoofs, a quitté la région avec un montant de 4863 $ en poche et 48 points au classement de la WTA.

Les organisateurs

Le président du comité organisateur, Jean Delisle, a pris la parole à la fin de la rencontre afin de remercier les nombreux commanditaires du tournoi et les bénévoles qui ont fait un boulot colossal pour que la semaine se déroule bien. «Je suis très content de la semaine, c’était un beau tournoi dans son entièreté et le support des gens a été formidable. On a eu droit à une bonne foule à chaque jour de la semaine», a affirmé Jean Delisle.

 

À propos de Simon Meloche

Originaire de Varennes situé sur la Rive-Sud de Montréal, Simon Meloche a quitté son nid familial pour s’installer à Jonquière avec un seul but en tête : travailler dans le monde du sport. Dès sa tendre enfance, Simon adorait décrire les matchs de hockey de son frère plus vieux et des Canadiens de Montréal. Âgé de 19 ans, le Varennois a joué au hockey dès le tout début de sa jeunesse à la position de gardien de but. Son côté compétitif développé durant son passage dans le hockey est toujours très présent chez lui. Il paraît timide à première vue, mais les gens se rendent rapidement compte de sa personnalité colorée et comique, lui qui adore faire rire son entourage. Après ATM, Simon tentera de réaliser son rêve qui est de percer dans le milieu sportif, mais une chose est certaine, c’est qu’il quittera Jonquière avec des milliers de bons souvenirs en tête et des rencontres inoubliables.

À voir aussi

Mérite sportif régional | Les grands honneurs à Marianne St-Gelais

Près de 7 850 $ ont été remis lors de la 48e édition du Mérite …