samedi , 18 novembre 2017
Accueil / Arts & culture / Michel Marc Bouchard teste sa nouvelle pièce
Michel Marc Bouchard et Céline Dion lors de leur passage au Cégep de Jonquière dans le cadre de La Totale.

Michel Marc Bouchard teste sa nouvelle pièce

L’auteur et dramaturge Michel Marc Bouchard a profité de son passage à Roberval pour faire la lecture de sa nouvelle pièce, dont le nom est sous embargo. Cet exercice est un rituel porte-bonheur auquel il s’est adonné pour deux autres de ses œuvres ; La Divine Illusion et Le Chemin des Passes-dangereuses.

«Je suis vraiment content, une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel! Par contre, c’était exigeant de lire pendant 1h40, de faire six personnages», explique-t-il en riant. Cette nouvelle œuvre raconte l’histoire d’une thanatologue qui revient chez elle, à Alma, pour embaumer sa propre mère. Même si cela semble macabre, il promet le contraire.

Cette semaine, M. Bouchard prend part à  La Totale, un évènement organisé par l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie (APES). Pour la quatrième édition de l’évènement, plusieurs causeries sont prévues dans les établissements scolaires de la région. M. Bouchard souligne qu’il s’agit d’une excellente opportunité de renouer avec les jeunes, qui démontrent beaucoup d’intérêt. «Que ce soit des étudiants du cégep, de l’université ou du secondaire, je vois qu’ils ont lu mes pièces. Ils posent tous des questions très pertinentes et c’est rassurant pour un artiste de voir que la relève est là», souligne l’auteur originaire de Sainte-Cœur-de-Marie.

Plan de match

La coordonnatrice de l’événement, Céline Dion, a prévu un agenda de ministre pour M. Bouchard. Parmi ses nombreux arrêts, il y aura la causerie animée par l’animatrice de Radio-Canada, Doris Larouche, à la librairie Marie Laura jeudi soir dès 19h. M. Bouchard présentera aussi un texte original en cinq mouvements lors d’un souper gastronomique ce vendredi à l’Hôtel Universel d’Alma. Il s’agit d’un texte beaucoup plus personnel qui traitera des raisons qui l’ont poussé à l’écriture.

Quelques projets sont en route pour le dramaturge. Une adaptation cinématographique de sa pièce La Divine Illusion s’en vient pour 2019-2021. Un nouvel opéra est également en préparation à Montréal. Les deux projets sont embryonnaires pour l’instant.

À propos de Camille Boutin

C’est à la suite d’une rencontre avec Audrey Gagnon, journaliste pour le TVA Nouvelles Montréal que Camille a eu la piqûre du journalisme et qu’elle a choisi d’amorcer une formation en journalisme au Cégep de Jonquière. Camille Boutin est originaire de Terrebonne, en banlieue nord de Montréal. Depuis son entrée, elle a vécu toutes sortes d’expériences très formatrices. Elle a eu la chance de participer au Forum Étudiants en janvier dernier, une semaine de simulation parlementaire intensive durant laquelle elle a alimenté une quotidienne de plusieurs chroniques cinglantes. Camille a aussi coanimé une émission de radio sur les ondes de CKAJ et collaboré au Web magazine La Cerise en tant que journaliste. La cuisine, le chant et la lecture ne sont que quelques-uns de ses passetemps favoris. Les domaines de la psychologie et des sciences l’intéressent beaucoup. À 19 ans et demi, Camille souhaite s’inscrire à l’université en psychologie pour réaliser son rêve de devenir psychologue.

À voir aussi

19ème édition du ballet «Casse-noisette» | Un projet pilote pour le spectacle de Noël

L’incontournable Casse-Noisette du temps des fêtes innove et propose des ateliers en garderie. La troupe …