Accueil / Actualités / Exposition permanente | Artéfacts et photos sortent des boites à souvenirs
Exposition permanente

Artéfacts et photos sortent des boites à souvenirs

Une exposition permanente pour souligner les 50 ans d’histoire du programme Art et technologie des médias (ATM) sera dévoilée en janvier dans le pavillon Joseph-Angers du Cégep de Jonquière. Artéfacts, photos et textes rappelleront de précieux souvenirs aux visiteurs. 

C’est sur six panneaux de grande taille érigés tout au long du corridor principal du pavillon que prendra forme la présentation. Chaque panneau sera dédié à une époque différente. Les premiers seront consacrés aux débuts du programme: l’histoire de chacune des branches d’ATM s’y trouvera ainsi que le matériel utilisé à travers le temps.     «Dans chaque époque, on essaie de mettre les artéfacts qu’on utilisait à ce moment-là,  par exemple, une vieille caméra et une dactylo», explique l’une des organisatrices de l’exposition et professeure de publicité, Audrey Tremblay.

Dans la deuxième partie, l’information sera présentée de manière différente. «On va présenter la manière d’enseigner en ATM avec les projets pédagogiques comme la Pige web, Embryo et Class Radio», relate la professeure.

Les albums de finissants de 1980 jusqu’à aujourd’hui seront aussi disponibles sur une plateforme numérique. Les gens vont donc pouvoir se chercher et se trouver. Les visiteurs auront également la possibilité de laisser leur trace dans un livre d’or technologique qui sera incorporé dans les panneaux.

Les étudiants impliqués

Ce sont les étudiants en ATM qui ont décidé du concept global du projet. C’est aussi eux qui produiront la majorité du matériel technologique visuel et sonore de la rétrospective. Le désir premier du comité était de concevoir en entier l’exposition. Toutefois, ils sont rapidement venus à la conclusion qu’il leur manquait d’expertise dans le domaine de la muséologie pour compléter l’exhibition.

Les idées ont donc été soumises à l’entreprise à but non lucratif La Boite Rouge Vif  de Chicoutimi. L’organisme autochtone qui a pour but de préserver et valoriser des patrimoines culturels communautaires sera responsable de la création des panneaux.

À propos de Emmanuel Renaud

Emmanuel Renaud est un jeune homme de 19 ans originaire de la magnifique municipalité jeannoise de L’Ascension-de-Notre-Seigneur. Surnommé «Manu» depuis sa tendre enfance, il est passionné de politique et de sport. Emmanuel aime bien suivre l’actualité, surtout quand elle est traitée avec humour par Jean-René Dufort, ou Infoman pour les fanatiques de superhéros. Joueur de quilles dans ses temps libres, l’Ascensionnais s’exerce souvent dans le salon de quilles familial afin de peaufiner les détails de son jeu. Blagueur naturel, il est capable d’être sérieux quand c’est le temps. En voie de compléter son parcours collégial, il souhaite continuer sa route à l’université.

À voir aussi

Une mode gravée dans la peau

Pratiqué depuis des millénaires par de nombreuses cultures, le tatouage fait maison (stick and poke) …