mercredi , 21 février 2018
Accueil / Actualités / Départ du Double défi des deux Mario
Les participants au Double défi des deux Mario ont pris le départ mardi matin.

Départ du Double défi des deux Mario

Une quarantaine de participants à la 10e édition du Double défi des deux Mario ont passé mardi leur première journée sur le lac Saint-Jean en partant du Village sur glace de Roberval pour se rendre à Pointe-Taillon.

Au total, ce sont deux nuits, 30 kilomètres de raquette ou de ski de fond et six heures de marche par jour que les membres de l’expédition devront parcourir. Un groupe part de Roberval pour se rendre à Pointe-Taillon et un autre groupe fait le chemin inverse, ce qui équivaut à une centaine de participants et de bénévoles.

Amasser des fonds pour la Fondation Sur la pointe des pieds n’est pas la seule mission des aventuriers. Accomplir un défi physique et surtout mental fera la fierté des participants qui accompliront la traversée de trois jours dans le froid polaire.

Les dons amassés serviront à organiser des activités thérapeutiques pour les jeunes atteints de cancer ou ceux en rémission. «C’est bon pour les jeunes. Ils reviennent chez eux avec des étincelles dans les yeux, ce qui a un effet positif sur leur famille aussi», a expliqué Mario Bilodeau avant le départ. Il tenait à rappeler l’importance des participants qui ont amassé 1 250$ chacun pour la fondation.

Les conditions étaient favorables pour une progression rapide lors de la première journée, puisque le soleil était au rendez-vous et que le vent ne soufflait pas.

Le total des dons amassés sera dévoilé à la fin du périple qui se termine le dimanche 11 février.

À propos de Camille Lacroix

Magogoise qui se nourrit de toute l’information qui l’entoure, Camille Lacroix laisse tomber sa coquille dès qu’on l’approche. L’actualité alimente son quotidien depuis qu’elle sait lire. Toujours prête pour l’aventure, elle sort de son confort pour voyager ou pour essayer de nouvelles choses. Elle a toujours en main des billets pour un spectacle à venir pour satisfaire son côté groupie refoulé. Camille a pu porter fièrement le chandail des Gaillards pendant deux ans lorsqu’elle a intégré l’équipe de cross-country. Elle adore le plein air tant pour la course, le vélo et le hiking. Elle souhaite d’ailleurs intégrer cette passion dans une future carrière en journalisme. Ayant une fervente détermination pour informer la population que ce soit par la télévision, la presse ou la radio, la journaliste en elle n’attend que de sortir. Une chose est sûre, sa curiosité va lui donner du fil à retordre afin d’arrêter son choix pour des études supérieures.

À voir aussi

Arrondissement de Chicoutimi | 4000 $ pour la Saint-Vincent-de-Paul

La Société de Saint-Vincent-de-Paul, située sur la rue Langevin à Chicoutimi, recevra une aide financière …