Accueil / Actualités / Ubisoft officiellement installé à Saguenay
La mairesse de Saguenay, Josée Néron, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le directeur général d’Ubisoft Saguenay, Jimmy Boulianne et le président des studios canadiens d’Ubisoft, Yannis Mallat devant la plaque d’aluminium commémorative dévoilée lors de la conférence de presse de vendredi.

Ubisoft officiellement installé à Saguenay

Le bureau d’Ubisoft Saguenay annoncé il y a cinq mois, et qui compte présentement 20 employés, a été inauguré vendredi en présence de plusieurs dignitaires. Cette nouvelle branche québécoise de la compagnie de jeux vidéo française compte avoir 40 travailleurs d’ici la fin de l’année.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, la mairesse de Saguenay, Josée Néron et le président des studios canadiens d’Ubisoft, Yannis Mallat, ont visité les tout nouveaux locaux de l’entreprise sur la rue Racine Ouest. Ils étaient accompagnés par le directeur général d’Ubisoft Saguenay, Jimmy Boulianne, qui porte le projet depuis le début. Ils en ont profité pour échanger avec la première cohorte d’employés de l’endroit.

«Le studio d’Ubisoft Saguenay est fin prêt!», a déclaré M. Mallat lors du point de presse qui a suivi la visite guidée. Le président a annoncé que l’équipe est maintenant opérationnelle. M. Boulianne a ajouté que pour l’instant, l’équipe allait travailler avec le studio Montréal, le studio original au Québec qui compte maintenant plus de 3000 employés, sur le jeu à succès Rainbow Six Siege.

 

Développement économique

Le premier ministre Couillard a exprimé sa joie de voir Ubisoft, un joueur important dans le monde du jeu vidéo, venir s’installer à Saguenay. «Ce nouveau studio va aider à transformer l’économie de la région», a-t-il déclaré. Il espère également que cette annonce aura un effet d’entrainement afin d’unir les forces des régions.

Mme Néron a conclu en souhaitant la bienvenue à Ubisoft et à leurs employés. «Bienvenue à Saguenay. Bienvenue chez nous. Bienvenue chez vous!» s’est-elle exclamée devant les dizaines de personnes réunies dans les bureaux de Chicoutimi.

À propos de Philippe L'Heureux

Philippe L’Heureux est un jeune homme de 21 ans provenant de la magnifique Île d’Orléans, près de Québec. Il en est à sa troisième et dernière année dans le programme de journalisme en ATM du Cégep de Jonquière. Philippe est détenteur d’un DEC en publicité et relations publiques du Collège Mérici, à Québec. Plusieurs personnes croient que Philippe étudie dans le bon domaine puisqu’il pourra utiliser à bon escient sa plus grande force : parler. De nombreux professeurs rencontrés tout au long de son parcours scolaire pourront témoigner de ce fait. Il ne rate pas une occasion pour tenter de faire rire le reste de la classe. Philippe est un amateur de course automobile et saute sur chaque occasion de pratiquer ce sport à la piste de karting de Château-Richer, avec sa famille ou des pilotes du circuit du Québec. Lorsqu’il ne regarde pas les courses de NASCAR ou d’IndyCar à la télévision, il est dans les estrades pour encourager ses pilotes favoris. Côté professionnel, Philippe adore toutes les formes de journalisme. Que ce soit la radio, l’écrit ou la télé, il s’adapte au type de média pour rapporter la nouvelle de façon juste. Il ne craint pas non plus de faire des entrevues en anglais, autant au Canada qu’aux États-Unis, lorsque nécessaire, afin d’informer le reste de la population de la planète.

À voir aussi

Une mode gravée dans la peau

Pratiqué depuis des millénaires par de nombreuses cultures, le tatouage fait maison (stick and poke) …