Accueil / Sports & loisirs / Grand Prix 3 skis | Une journée de folies au Valinouët
Plus de 200 compétiteurs attaqueront les pentes du Valinouët de Falardeau samedi
Grand Prix 3 skis

Une journée de folies au Valinouët

Les amateurs de glisse seront servis cette fin de semaine alors que la deuxième étape du Grand Prix 3 skis 2018, présentée par Marto Napoli, s’arrêtera au centre de ski le Valinouët deFalardeau samedi.

Le coloré animateur et sa bande attendent plus de 200 participants et plus de 1000 spectateurs au pied des pentes du Valinouët pour une deuxième année d’affilée.

«La journée de compétition de l’an dernier était parfaite, les gens ont beaucoup plus participé que prévu, ce qui a contribué au succès de l’évènement», a mentionné l’organisateur du Grand Prix, Marto Napoli.

La compétition se divisera en deux catégories enfants (5-14 ans) et adultes (14 ans et plus) qui se disputeront les quelque 1000$ en prix sur deux pistes.

Le circuit familial accueillera les compétiteurs enfants, tandis que leurs comparses plus vieux seront confrontés au circuit extrême avec une vitesse pouvant atteindre les 70 km/h. «La pente du Valinouët est unique, elle comporte plusieurs virages serrés accompagnés de quelques sauts, ça va être spectaculaire.»

La première des trois étapes de cette année, présentée à Lévis a été la toute première dans le noir alors que les spectateurs étaient invités à s’y vêtir de fluo dans une ambiance complètement déjantée qu’on retrouvera à coup sûr au Valinouët, selon  l’organisation.

«C’était fou raide, certains compétiteurs avaient même monté des barres LED sur leurs trois skis» Les inscriptions débuteront sur le coup de midi. Les intéressés peuvent se présenter directement au centre de ski au coût de 10 $.

Seulement trois règlements sont imposés aux compétiteurs: le port du casque est obligatoire, les trois skis doivent avoir trois
skis (évidemment!) et finalement aucun moteur n’est permis  par l’organisation. «Oui il a fallu rajouter ce troisième règlement
l’an dernier après qu’un compétiteur ait effectivement patenté un moteur sur son trois ski», a lancé l’organisateur en riant.

À propos de Antoine D'Amours

Lors des 3 dernières années, le jeune homme de 20 ans a acquis beaucoup d’expérience dans le domaine des communications si l’on considère son jeune âge, il a en effet travaillé comme journaliste et animateur en 2015 à la station de radio communautaire CFAI-FM à Edmundston au Nouveau-Brunswick pour ensuite se rapprocher de la maison et travailler dans sa ville natale (Rivière-du-Loup) au FM 107 en tant qu’animateur. Ce grand passionné de sports (plus précisément de baseball) et de musique espère un jour réaliser son rêve d’enfance et ainsi décrocher un boulot dans le domaine du journalisme sportif, si possible à la télé.

À voir aussi

Saison mouvementée pour Christian Ouellet

Le joueur de hockey originaire d’Alma Christian Ouellet a connu une saison particulièrement chargée cette …