Accueil / Actualités / Trudeau et Couillard appuient les travailleurs de l’aluminium

Trudeau et Couillard appuient les travailleurs de l’aluminium

«On ne ménagera aucun effort pour défendre notre industrie». C’est le principal message qui a été véhiculé par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, lundi après-midi. Ils étaient en visite dans la région pour rassurer les travailleurs de l’industrie à la suite des menaces de surtaxe de Washington sur l’acier et l’aluminium.

Le président des États-Unis, Donald Trump, a exempté temporairement le Canada et le Mexique de la surtaxe de 25 % sur l’acier et de 10 % sur l’aluminium la semaine dernière. Tous les efforts seront mis en place dans les négociations afin d’obtenir une exemption complète et définitive de la surtaxe sur cette industrie, a soutenu Justin Trudeau lors de la conférence de presse.

«Protéger les emplois des citoyens canadiens sera toujours notre première priorité», a martelé le premier ministre canadien aux travailleurs du centre technologique AP60 de Rio Tinto d’Arvida.

Trudeau a énuméré deux conséquences majeures que pourrait avoir une surtaxe sur ces produits dans les deux pays. Il s’agit des prix qui seraient plus élevés chez nos voisins américains et les pertes d’emplois qui surviendraient tant au Canada qu’aux États-Unis. Le premier ministre fédéral a également rappelé l’importance de la relation qu’entretiennent les deux pays.

En plus de supporter ce secteur, les deux premiers ministres ont souligné que les industries du bois-d’œuvre et de l’aéronautique ainsi que le système de gestion de l’offre ne seront pas mis de côté dans les négociations de l’Accord de libre-échange nord-américain. «Chacun de vos emplois et chacune de vos familles compte pour moi», a déclaré Philippe Couillard.

La conférence de presse avait lieu au centre technologique AP60 de Rio Tinto d’Arvida.

Des réactions positives

Plusieurs réactions positives ont été entendues à la suite de la conférence de presse.

«Ce que j’ai aimé de nos deux paliers de gouvernements, c’est qu’ils se parlent du dossier sur une base régulière et qu’ils ne laisseront pas tomber des enjeux importants, ça me rassure», a affirmé le président du Syndicat national des employés de l’aluminium d’Arvida, Alain Gagnon.

«On est très heureux du support apporté par les deux paliers de gouvernement», a soutenu un chef de service à l’usine Rio Tinto d’Arvida, Dave Bolduc.

À propos de Emmanuel Renaud

Emmanuel Renaud est un jeune homme de 19 ans originaire de la magnifique municipalité jeannoise de L’Ascension-de-Notre-Seigneur. Surnommé «Manu» depuis sa tendre enfance, il est passionné de politique et de sport. Emmanuel aime bien suivre l’actualité, surtout quand elle est traitée avec humour par Jean-René Dufort, ou Infoman pour les fanatiques de superhéros. Joueur de quilles dans ses temps libres, l’Ascensionnais s’exerce souvent dans le salon de quilles familial afin de peaufiner les détails de son jeu. Blagueur naturel, il est capable d’être sérieux quand c’est le temps. En voie de compléter son parcours collégial, il souhaite continuer sa route à l’université.

À voir aussi

Une mode gravée dans la peau

Pratiqué depuis des millénaires par de nombreuses cultures, le tatouage fait maison (stick and poke) …