Accueil / Actualités / Course pour l’enfance et la jeunesse | La fondation souhaite recueillir 20 000 $
La directrice générale de l'événement, Karine Brassard et le président d'honneur, Éric Larouche ont fait l'annonce de la quatrième édition de la Course pour l'enfance et la jeunesse sous le thème «Viens faire ton tour».
Course pour l’enfance et la jeunesse

La fondation souhaite recueillir 20 000 $

La quatrième édition de la Course pour l’enfance et la jeunesse, qui aura lieu le 12 mai à Chicoutimi, a comme objectif cette année d’être accessible à tous puisque les participants décident du nombre de tours qu’ils veulent faire. La fondation espère récolter 20 000 $ pour financer ses activités.

Les ambassadeurs de la course étaient sur place pour la conférence de presse. Ils ont pu participer à l’activité de boxe jeudi dernier avec les jeunes.

La course permet aux jeunes en centre jeunesse et en famille d’accueil de sortir de leur milieu en réalisant un objectif. Le président d’honneur Éric Larouche a souligné en conférence de presse mardi à l’Hôtel Chicoutimi qu’il est «fier d’aider ces jeunes-là pour qu’ils puissent garder le droit chemin».

En partenariat avec le Défi entreprises, les employés peuvent participer à la course en faisant 10, 20 ou 30 tours de 1,25 kilomètre chacun. Les jeunes pourront faire un, deux ou trois tours dans les sentiers situés derrière le centre jeunesse.

La directrice générale Karine Brassard assure que la fondation aide les adolescents à faire une transition à la sortie du centre à 18 ans. «Les jeunes peuvent entrer dans la vie d’adulte en achetant leur première épicerie par exemple, explique Mme Brassard. La participation à la course est importante pour que la fondation apporte ce soutien.» Parmi les 1 500 enfants en centre jeunesse ou en famille d’adoption dans la région, seulement 40 d’entre eux reçoivent un soutien à leur sortie.

En plus de la course, les jeunes peuvent faire des activités chaque jeudi jusqu’au jour de l’événement, comme de la boxe, de l’escalade et du spinning. La vingtaine d’ambassadeurs encadrent ces activités pour offrir des environnements favorables et différents des centres.

L’année passée, 250 coureurs ont pris part à la course et 17 000 $ ont été amassés. Les inscriptions se font en ligne et toutes les informations pour rester à jour se retrouvent sur la page Facebook de l’événement.

http://www.facebook.com/events/430694444031653/

À propos de Camille Lacroix

Magogoise qui se nourrit de toute l’information qui l’entoure, Camille Lacroix laisse tomber sa coquille dès qu’on l’approche. L’actualité alimente son quotidien depuis qu’elle sait lire. Toujours prête pour l’aventure, elle sort de son confort pour voyager ou pour essayer de nouvelles choses. Elle a toujours en main des billets pour un spectacle à venir pour satisfaire son côté groupie refoulé. Camille a pu porter fièrement le chandail des Gaillards pendant deux ans lorsqu’elle a intégré l’équipe de cross-country. Elle adore le plein air tant pour la course, le vélo et le hiking. Elle souhaite d’ailleurs intégrer cette passion dans une future carrière en journalisme. Ayant une fervente détermination pour informer la population que ce soit par la télévision, la presse ou la radio, la journaliste en elle n’attend que de sortir. Une chose est sûre, sa curiosité va lui donner du fil à retordre afin d’arrêter son choix pour des études supérieures.

À voir aussi

Une mode gravée dans la peau

Pratiqué depuis des millénaires par de nombreuses cultures, le tatouage fait maison (stick and poke) …