Accueil / Sports & loisirs / Baisse d’inscriptions au soccer
ballon soccer gazon
La saison de soccer 2018 commence le premier juin au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Crédit : Charles Camirand

Baisse d’inscriptions au soccer

En plein cœur de leur période d’inscriptions, l’Association régionale de soccer du Saguenay-Lac-Saint-Jean Chibougamau-Chapais et ses divers clubs de soccer constatent la perte de quelques plumes par rapport aux dernières années.

«On est monté jusqu’à 5300 joueurs dans la région il y a quelques années. Puis maintenant, on tourne plus aux alentours de 5000 joueurs. Donc ce n’est pas une grosse baisse, mais c’est sûr que l’on garde un œil là-dessus. Il ne faut pas que ça continue comme cela parce qu’il y a d’autres sports en effervescence qui poussent aussi», a affirmé le directeur général de l’Association, Pierre-Luc Gilbert, concernant cette légère baisse.

Le dek-hockey, le baseball et même le mini-football offerts par différents cégeps et écoles secondaires grugent du terrain au soccer régional durant la période estivale. Certains enfants peuvent pratiquer plusieurs de ces sports. Pour d’autres, les parents les obligent à un seul choix. Selon la directrice générale du club de soccer de Jonquière, Lynda Martel, une nouvelle mentalité s’installe chez les parents. «(…) Ils veulent avoir un été plus tranquille avec, maintenant, le rythme de vie qui est beaucoup plus pressé. Plus souvent, le soir, à deux fois semaine, ils trouvent cela un peu plus difficile.» En sachant que le Mistral détient 600 joueurs inscrits (en date du 25 avril 2018), Lynda Martel prévoit tout de même attendre 850 à 900 inscriptions environ avant le début de la prochaine campagne.

La saison 2018 retardée

Dû à un hiver qui n’a pas tout à fait plié bagage sur le sol saguenéen, la campagne estivale de soccer 2018 débute seulement le 1er juin 2018. Un retard de plus d’une semaine en sachant que la saison 2017 a débuté vers le 22 mai pour tous les clubs de soccer du Saguenay-Lac-Saint-Jean (selon les archives du site de statistiques sportives tsisports.ca).

«Oui à Jonquière, on a deux terrains synthétiques. Il y a Chicoutimi et Alma aussi. Mais, il ne faut pas oublier que l’on joue aussi avec les municipalités de St-Bruno, St-Ambroise, Shipshaw, La Baie, etc. Et eux, ils n’ont pas de terrains synthétiques. Alors, c’est encore plus long d’embarquer avec des terrains naturels», explique la directrice générale du Mistral concernant le fait que la saison ne commencera qu’au début juin.

Pour combler à cette saison légèrement raccourcie, il y aura des semaines où deux joutes seront disputées durant l’été (alors que l’habitude est de disputer un match par semaine).

À propos de Charles Camirand

À voir aussi

Saison mouvementée pour Christian Ouellet

Le joueur de hockey originaire d’Alma Christian Ouellet a connu une saison particulièrement chargée cette …