mercredi , 26 septembre 2018
Accueil / Arts & culture / Un nouveau projet d’art visuel

Un nouveau projet d’art visuel

La Ville de Saguenay souhaite faire valoir le travail des artistes de la région avec un tout nouveau projet : afficher des œuvres sur neuf cabinets électriques des feux de circulation dans les rues de Chicoutimi.

Seulement trois artistes seront retenus et chacun devra présenter trois œuvres différentes. Ils représenteront des caractéristiques patrimoniales, tant historiques et culturelles qu’urbaines et modernes. C’est dans le cadre du projet « Intégration d’arts actuels du centre-ville de Chicoutimi » que la nouveauté s’inscrit. Le but principal est d’intégrer l’art à des endroits qui peuvent à première vue sembler peu propices.

La population pourra les admirer sur trois rues achalandées de Chicoutimi, soit les rues Racine, Jacques-Cartier Est et Lafontaine. Selon la conseillère en relations publiques et communication pour la Ville de Saguenay, Marie-Hélène Lafrance, la Ville ne sait pas si elle installera d’autres œuvres. « On va commencer par installer la première vague, faire le suivi et après ça on verra s’il y en aurait d’autres. »

Les candidats intéressés avaient jusqu’au 15 avril pour déposer leurs dossiers. Depuis, les responsables du projet s’affairent à choisir un jury pour sélectionner les trois artistes dont le travail sera exposé. Le verdict final sera rendu le 7 mai prochain.

Cependant, la population devra attendre près de deux semaines avant de pouvoir admirer les œuvres sur les cabinets électriques.

L’inauguration officielle aura lieu dans la semaine du 5 juin.

À propos de Amélyse Morel

Native de Val-d’Or, en Abitibi, Amélyse Morel est une personne qui adore les défis. Après plusieurs rencontres enrichissantes dans le monde médiatique, elle s’inscrit en Art et technologie des médias en journalisme. Passionnée par les sports depuis son tout jeune âge, ceinture noire en karaté, elle tente de percer le monde du journaliste sportif. Depuis 2012, Amélyse s’est découvert une grande passion pour la photographie d’événements. C’est à compter de ce moment qu’elle prend des contrats photo principalement des athlètes. Plus tard, elle se voit responsable du contenu médiatique pour une équipe sportive ou encore démarrer un projet auquel elle songe depuis un bon moment. Son plus grand rêve serait probablement de faire le tour de tous les arénas de la Ligue nationale de hockey.

À voir aussi

Panache célèbre avec succès ses cinq ans

La cinquième édition de l’événement Panache a fait salle comble, un véritable succès selon le …