jeudi , 20 septembre 2018
Accueil / Actualités / Le gymnase du Patro, une priorité pour Gaudreault

Le gymnase du Patro, une priorité pour Gaudreault

S’il est réélu, le député péquiste sortant de Jonquière, Sylvain Gaudreault, compte soutenir le projet d’un nouveau gymnase au Patro de Jonquière et « donner de l’amour » au centre de ski Mont-Fortin, qui perd des plumes depuis plusieurs années.

 Voilà deux éléments qui ressortent de la deuxième phase de ses engagements 2018-2022, dévoilée mardi matin en conférence de presse.

«Écouter, mobiliser, livrer», c’est le slogan de la campagne électorale qu’a lancé le député, expliquant qu’il est à l’écoute des gens, qu’il veut mobiliser la communauté, mais aussi livrer la marchandise et obtenir de vrais résultats pour la population.

 Député depuis maintenant 11 ans, Gaudreault s’est engagé à poursuivre le travail qu’il a commencé, mais aussi à amener de nouveaux projets qu’il aimerait entreprendre s’il est élu lors des élections provinciales le 1er octobre.

Sylvain Gaudreault compte également soutenir le secteur agricole en développant le réseau Internet sur les terres, qui selon lui, est trop souvent oublié au profit du secteur industriel.  «Je vais m’assurer qu’on aura accès à Internet haute vitesse partout dans la région. C’est inacceptable, j’ai l’impression que nous sommes encore au Moyen-Âge et je me préoccupe de la relève agricole», a-t-il affirmé.

Celui qui était enseignant en Art et technologie des médias (ATM) au Cégep de Jonquière jusqu’à son élection au PQ en 2007, a aussi informé qu’il allait continuer à se battre afin de conserver l’exclusivité du programme à travers la province de Québec. Il a de plus mentionné vouloir travailler en collaboration avec le Cégep de Jonquière afin d’obtenir des accréditations de nouveaux programmes dans l’espoir d’attirer une nouvelle clientèle d’étudiants.

Sylvain Gaudreault dévoile la deuxième phase de ses engagements 2018-2022

À propos de Mathieu Bédard

Originaire de Val-Bélair, à Québec, Mathieu Bédard a quitté son nid familial dès l’âge de 18 ans dans l’espoir de réaliser son rêve et d’y faire métier dans le monde du journalisme. Encore très jeune, Mathieu a développé une passion pour les statistiques sportives, si bien qu’il pouvait énumérer le rendement d’une centaine de joueurs actifs et retraités de la Ligue nationale de hockey. Aujourd’hui, il est de retour à son premier amour : le hockey, alors qu’il est gestionnaire des réseaux sociaux des Saguenéens de Chicoutimi depuis deux ans. Son caractère, ses connaissances sportives ainsi que son désir de communiquer ont donné lieu à plusieurs débats sportifs sans fin. Outre son admiration pour le sport, Mathieu est un jeune homme qui adore passer du temps entre amis autour d’un feu, accompagné d’une guitare qui lui permettra de fredonner de nombreux succès québécois.

À voir aussi

Programme de soutien au développement de la mission universitaire | Les chercheurs recoivent 90 000 $ en bourses

La Fondation de ma vie a remis mercredi midi neuf bourses aux récipiendaires du Programme …