jeudi , 20 septembre 2018
Accueil / Actualités / La Caverne de jouets célèbre ses 30 ans | Chantale Lacroix prend part aux festivités
Chantal Lacroix entourée de Mario Gagnon, des bénévoles et des invités présents à l'évènement de mercredi après-midi.
La Caverne de jouets célèbre ses 30 ans

Chantale Lacroix prend part aux festivités

Les 30 ans de la Caserne de jouets ont été célébrés en grand mercredi après midi entre autre grâce à la présence de l’animatrice Chantal Lacroix.

 «J’ai eu la chance de rencontrer Mario Gagnon à l’époque de Donnez au suivant, puis ce soir, je présente une conférence au Montagnais. Je trouvais que c’était joindre l’utile à l’agréable que de venir revoir cet homme extraordinaire», a expliqué Mme Lacroix.

Le président de l’organisme, Mario Gagnon, précise que pour l’évènement, ils voulaient réunir des gens qui au cours des 30 dernières années avaient été aidés par la Caserne de jouets. «C’était touchant parce que chacun a une histoire particulière», a confié M. Gagnon au sujet des témoignages entendus lors de la réunion. Il a expliqué qu’au-delà des jouets, l’organisme réussit à aider la population sur bien d’autres points de la vie courante. «Nous, on a l’oreille attentive quand les gens nous appellent, on les redirige vers les bons endroits», a indiqué M. Gagnon.

Depuis sa création en 1988, l’organisme a donné 380 000 jouets à plus de 100 000 enfants de la région. Au cours de la dernière année, ce sont 5400 enfants et 600 adultes qui ont pu profiter de jouets et articles en tout genre. Rappelons qu’à l’époque, les deux fondateurs du projet réussissaient à redistribuer de 200 à 300 jouets. Plusieurs collectes sont organisées chaque année, permettant à la population de donner à leur tour au suivant.

Projets

La populaire animatrice de Canal Vie a aussi mentionné qu’elle caressait un nouveau projet. «J’aspire aussi à aller en région, j’aspire à un projet encore plus grand que Donnez au suivant », a raconté Mme Lacroix. Elle a expliqué que, pour l’instant, elle n’en est seulement qu’à la première étape, mais qu’elle bâtira entièrement son projet en collaboration avec « les gens impliqués».

 

 

À propos de Alexandra Morin

Curieuse dans l’âme, Alexandra adore savoir le fond de l’histoire. Le journalisme est pour elle, une façon de faire sa petite enquête. Originaire de Donnacona, elle n’a qu’un rêve, découvrir. Passionnée de musique, elle adore connaitre de nouveaux talents d’ici. La musique francophone est pour Alexandra, une partie importante de la culture québécoise. Aujourd’hui à l’âge de 19 ans, elle regarde derrière elle et est fière du chemin parcouru. La petite fille timide et réservée de l’époque a grandi et s’est épanouie. À l’époque, le sport, l’animation d’évènement et le travail avec des jeunes polyhandicapés lui on permit d’évoluer. Toujours prête à relever de nouveaux défis, Alexandra trouvera toujours la façon de se dépasser. La troisième année du programme signifie pour elle le début d’une nouvelle aventure.

À voir aussi

Programme de soutien au développement de la mission universitaire | Les chercheurs recoivent 90 000 $ en bourses

La Fondation de ma vie a remis mercredi midi neuf bourses aux récipiendaires du Programme …