dimanche , 21 octobre 2018
Accueil / Arts & culture / Une pose pour le rose | Des portraits sélectionnés avec soin
Une pose pour le rose

Des portraits sélectionnés avec soin

Une trentaine de photos pour la cause du cancer du sein prises dans le cadre de la deuxième édition d’«Une pose pour le rose» sont en vedette dans une exposition qui se déroule actuellement à Place du Royaume. Une belle façon de faire découvrir de magnifiques portraits de femmes de tous âges et de tous styles selon Marilyn Bouchard.

Photo courtoisie
La photographe et instigatrice du projet Marylin Bouchard espère que son projet se répande et se promène à travers tout le Canada.

La sélection des portraits s’est faite parmi plus de 1900 photos de femmes qui  ont posé devant les lentilles de plus de 190 photographes participants pour la cause du cancer du sein, en avril dernier. Exposées depuis le 4 octobre, les photo- graphies seront à la vue de tous jusqu’au 14 octobre.

Selon l’instigatrice du projet, propriétaire et photographe chez PIGMENT b Photo et Design Marilyn Bouchard, l’originalité des photos a permis de guider le choix des portraits sélectionnés. «Avec l’aide de mon adjointe, j’ai choisi celles qui me parlaient le plus.» Une sélection qui s’est réalisée parmi les nombreux «coups de cœur» des photographes participants, provenant de tout le Québec.

Marilyn Ouimet fait partie des participantes  dont le portrait a été sélectionné pour le vernissage. «Ça m’a donné l’occasion de me faire chouchouter, mais surtout, de contribuer à une bonne cause, qui est celle du cancer du sein», a-t-elle confié. «En tant que femme, ça me touche beaucoup et si je peux contribuer à cette levée de fonds pour aider à faire avancer les recherches, je suis heureuse de le faire.»
Pour la fondatrice Marilyn Bouchard, le vernissage ajoutait une belle continuité au projet d’«Une pose pour le rose» en plus de souligner le mois d’octobre, celui de la sensibilisation du cancer du sein. Pour les prochaines années, elle espère que son projet se répande et se promène à travers le Canada.

À propos de Emilie Gagnon

Originaire du Saguenay, la jeune femme de 26 ans est passionnée par le sport, le droit et la photographie. La rédaction du reportage écrit est un aspect qu'elle apprécie beaucoup, mais ce qu'elle désire le plus faire dans la vie, c'est travailler dans le milieu télévisuel. Le côté humain a toujours été un aspect important pour Emilie : elle adore découvrir l'histoire qui se cache derrière chaque personne. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui la pousse à faire du journalisme.

À voir aussi

Exposition Papy | L’héritage d’un père à sa fille

L’artiste-peintre Clément Gravel, connu sous le nom de Papy, expose pour la première fois ses …