jeudi , 20 septembre 2018
Accueil / Juliette Lefebvre

Juliette Lefebvre

Si vous cherchez Juliette, ne regardez pas chez elle dans les Cantons-de-l’Est. Vous avez plus de chances de la trouver dans le rayon voyage d’une librairie, sur le chemin de son prochain roadtrip ou la tête dans les nuages en planifiant son prochain périple. Son amour inconditionnel pour le français et son intérêt pour l’actualité internationale l’ont menée à Jonquière, où elle ne cesse d’étonner son entourage avec des expressions loufoques sorties d’un autre temps. Elle ponctue ses anecdotes de ces expressions tout à fait charmantes (selon elle) ou absolument horribles (selon ses amis). Dans quelques années, nul ne sait où elle vivra, ni quel métier elle exercera. Toutefois, il est certain qu’elle aura ajouté quelques étampes à son passeport et qu’elle décriera toujours aussi férocement l’utilisation du verbe « assir ».

Témoignage | Quand le travail devient source d’angoisse

L’angoisse à l’idée d’aller travailler. La peur d’une collègue. L’épuisement de constamment dénoncer sans être prise au sérieux. Marie-Hélène a été victime de harcèlement psychologique au travail de la part d’une collègue. Technicienne en éducation spécialisée dans une commission scolaire de la province, elle a dû lutter pour faire respecter …

Voir plus »

Des boîtes repas livrées à domicile

Plus d’un habitant sur quatre dans la région ne consomme pas davantage de fruits et légumes parce qu’il ne sait pas comment les cuisiner. C’est ce que dévoile le portrait des habitudes alimentaires de la population du Saguenay—Lac-Saint-Jean rendu disponible par le CIUSSS dans le cadre du Mois de la …

Voir plus »

Une marionnette se promène à Saguenay

Une marionnette de grandeur nature a officiellement été accueillie comme citoyenne de la Ville de Saguenay mardi matin à l’hôtel de ville de Chicoutimi par le président de la commission des arts et de la culture de Saguenay, Jonathan Tremblay devant une vingtaine de citoyens et les représentants des médias. …

Voir plus »

Salaire minimum à 12 $ | L’entrepreneuriat compromis

Alors que le gouvernement tente à coup de multiples campagnes de promouvoir l’entreprenariat, ce même gouvernement annonce une hausse historique du salaire minimum à 12$ pour le 1er mai. Qui en paiera la note? Particulièrement les jeunes entrepreneurs. Pour un entrepreneur en devenir, difficile de succomber aux charmes des campagnes …

Voir plus »